Innu-aimun (aussi appelé innu) est une langue algonquienne parlée par les Innus du Québec et du Labrador à l’Est du Canada.

Parlé sur un immense territoire, l’innu comporte deux grandes aires dialectales : celle de l’Ouest (Mashteuiatsh, Pessamit, Matimekush, Uashat mak Mani-utenam) et celle de l’Est (Ekuanitshit, Nutashkuan, Unaman-shipit, Pakua-shipit, Tshishe-shatshu, Natuashish).

L’innu de l’Ouest est subdivisé en deux sous-dialectes. Celui parlé à Mashteuiatsh et Pessamit inclut le son /l/, alors que le dialecte parlé à Matimekush et Uashat mak Mani-utenam utilise le son /n/, tout comme les dialectes de l’Est.

L’innu de l’Est est également subdivisé en deux sous-dialectes : celui de la Basse-Côte-Nord, aussi appelé Mamit (Ekuanitshit, Nutashkuan, Uanaman-shipit, Pakua-shipit) et celui parlé au Labrador (Tshishe-shatshu, Natuashish). L’innu de Tshishe-shatshu a plusieurs traits linguistiques communs avec les dialectes du Québec, ainsi que le dialecte Mushuau (Natuashish) partage plusieurs mots et caractéristiques avec le naskapi de Kawawachikamach au Québec.

Les Innus du Québec parlent le français comme langue seconde, alors que les Innus du Labrador parlent l’anglais.