Observation
Pien nanitam ui pushu. Pierre veut toujours partir en chaloupe.
Shikatimitishu, eukuannu uet akushit. Il a pris un refroidissement, c’est pour cela qu’il est malade.

Les mots ui et uet dans les exemples ci-dessus sont appelés des préverbes (ou préformes grammaticales). Ils se placent juste avant le verbe. Les préverbes sont des marqueurs d’enchaînement des phrases, de temps, d’aspect ou de mode. En voici d’autres exemples:

Position 1 Enchaînement de la phrase au conjonctif (Subordonnants)
e (neutre, présent) Shash nimueshtatshin nanitam uipat e unian.
Je suis las de toujours me lever tôt.
ka (passé ou proposition relative) Tshetshishep tshimuanńipan ka tshitutet.
Ce matin, il pleuvait quand elle est partie.
tshe (futur) Tshi nipauiani, eukuan patush tshe atasseian.
Après que je serai mariée, alors j’irai habiter dans un autre village.
Position 1+2
katshi (passé accompli) Niminaputshen katshi natamishuiani shikuteua.
Après avoir ramassé des chicoutés, je fais de la confiture.
tshetshi (futur accompli) Nitaiauau mishtikuai tshetshi ashpikuashuian.
J’achète du cuir pour faire de l’artisanat.
Nika auiau mishtikuai tshetshi ashpikuashuian.
Je vais acheter du cuir pour faire de l’artisanat.
Nitaiauati mishtikuai tshetshi ashpikuashuian.
J’ai acheté du cuir pour faire de l’artisanat.
etshi, e tshi (action accomplie, lien logique) Meshakaian nete ka tshikamut ne ańapi anite shatshit, nukuanńua neńua utshitshtańapanuaua neńu [etshi tshikamuiaht ańapia]. (Extrait de Joséphine Picard, 1980, Pessamit, cité dans Drapeau 2014, p.277; orthographe révisée.)
Quand je suis arrivée à l’endroit où le filet était installé à l’embouchure, leurs piquets paraissent, [pour y avoir accroché leur filet].
tshi (action accomplie) Patush tshi atusseiani, tshe natashtikusheian.
Quand j’aurai fini de travailler, j’irai faire des courses.
Position 2 Temps, mode, origine, cause
Futur: (…ka)
nika (1ère personne, indépendant)
Nika takushin kanapua ekᵘ !
Évidemment que je vais venir !
tshika (2e ou 3e personne, indépendant) Atiku-uiash tshika mitshinanu uapaki.
On mangera de la viande de caribou demain.
Conditionnel: (…pa)
nipa (1ère personne, indépendant)
Nipa mishta-minueniten tshi uapatamuk nutaui utassi.
Je serais très heureuse si je pouvais voir le territoire de chasse de mon père.
tshipa (2e ou 3e personne, indépendant) Eka katakᵘ tshitutetakue, uipat tshipa takushinipan.
S’il n’était pas parti loin à pied, il serait revenu tôt.
Origine, cause: ut, uet (forme changée de ut) Nete shatshit uet pushit Pien.
C’est de la tête du lac que Pierre est parti en canot.
Shikatimitishu, eukuannu uet ui tshiueut.
Il a pris froid, c’est pour ça qu’il veut rentrer.
Position 3 Modalité (vouloir, pouvoir)
ui, ua (forme changée de ui): vouloir Uniam nanashiu, uipat ui nashipeu. (Uashat)
William se dépêche, il veut descendre tôt à la côte.
tshi : pouvoir Nanitam tshimuan, apu nita tshi maushuian.
Il pleut sans arrêt, je ne peux jamais ramasser des graines.
Nukum eshkᵘ tshi tapishikuaimᵘ ushaputinikanim.
Ma grand-mère peut encore enfiler son aiguille.
Position variable
ishpish, eshpish (forme changée de ishpish): tellement, autant Tshiueuiani, (eukuan) shipu tshe apashtaian, anu apu tshika ut ishpish pimishkaian pimapuniani.
En m’en retournant, j’utiliserai la rivière, comme ça je n’avironnerai pas autant si je me laisse porter par le courant.
(avant ui) Apituauakut ishpish ui pimuteu.
Il a voulu marcher jusqu’à la moitié de la dune.
(après ui) Apituauakut ui ishpish pimuteu.
Il a voulu marcher jusqu’à la moitié de la dune.
Dans l’expression tan eshpish? tan…isphish? position 1 ou 2 seulement; toujours avant ui) Tan tshe ishpish ui pushin?
Quand voudras-tu partir en voyage?

Quand la conjugaison a des préfixes personnels, comme à l’ordre indépendant, ils s’attachent au préverbe. Quand il y a plusieurs préverbes, le préfixe se se met sur le premier préverbe.

Ninipan. Je dors. (pas de préverbe)
Nui nipan. Je veux dormir. (un préverbe)
Nika ui nipan. Je voudrai dormir. (deux préverbes)

Ordre des préverbes

Certains préverbes s’emploient uniquement à l’indépendant, d’autres uniquement au conjonctif, et d’autres encore s’emploient à tous les ordres, y compris l’impératif. Certaines conjugaisons peuvent se combiner avec beaucoup de préverbes, comme la 01 et la 11. On distingue les préverbes (ou préformes grammaticales) (1, 2, 3) des préformes lexicales (4) qui ont des valeurs aspectuelles ou qualitatives, et servent à créer de nouveaux verbes. Quand plusieurs préverbes sont employés, leur ordre est relativement fixe :

  1. préverbes de l’ordre conjonctif
  2. préverbes de temps ou de mode
  3. préverbes modaux (vouloir, pouvoir)
  4. position occupée par des préformes lexicales ou des initiales / racines indiquant l’aspect ou la qualité

Les préformes aspectuelles/qualitatives sont celles qui se placent le plus près du radical; elles modifient directement le sens du radical du verbe. Elles s’écrivent avec un tiret. Voici un sommaire de nos observations sur l’ordre des préverbes :

ORDRE  DES PRÉVERBES (1,2,3) et des Préformes (4)
1 2 3 4 VERBE
Conjonctif Temps : Modalité : Aspect RADICAL suffixes
futur vouloir Qualité
passé pouvoir
Conditionnel